Priorité clé : Infrastructures fiables

Enjeux

Au 23 janvier 2018 :

Le déficit des Premières Nations en matière d'infrastructures s'élève à 30 milliards de dollars, et cela comprend les infrastructures suivantes :

En novembre 2015, il y avait 105 avis à long terme concernant la qualité de l'eau potable pour les réseaux publics dans les réserves.

Progrès réalisés depuis 2015

En date de juin 2019 :

Voix

« Nos Aînés ont signé le traité pour partager les avantages de tout développement important qui se produit sur nos terres. Nos gens font office de pionniers en accueillant de grandes infrastructures et en ayant pour vision d'apporter de la lumière dans nos communautés. Nous célébrons avec la municipalité de Pikangikum cette réalisation remarquable. Aujourd'hui, le réseau qui apporte la lumière fait briller Pikangikum et nous rapproche un peu plus de notre but d'alimenter le Nord en électricité et de la réalisation des espoirs de notre peuple et des générations futures. »

Margaret Kenequanash, pdg, Wataynikaneyap Power LP

« La Nation des Nuxalk est extrêmement fière des logements dont elle vient d'achever la construction et la rénovation. Nous avons construit ces nouveaux logements en fonction du climat humide de la côte Ouest; par conséquent, ils auront une durée de vie plus longue et offriront une meilleure qualité de vie aux résidants. Nous avons atteint 3 objectifs à la faveur de ce projet :

  • 16 apprentis menuisiers ont terminé la troisième année de leur cours;
  • le projet a grandement aidé à réduire la pénurie de logements chez nous;
  • nous avons construit les unités en dépassant les normes du Code national du bâtiment. »
Chef Wally Webber, Nation de Nuxalk

« Avec l'aide du gouvernement du Canada, nous pouvons réduire les besoins en matière de logements de notre Première Nation. »

Chef Christopher Skead, Nation anishinabe de Wauzhushk Onigum

La voie à suivre

Liens connexes

Date de modification :