Inspection de votre puits : Liste de contrôle par étape

Il est important de prévenir la contamination de l'eau potable de tous les réseaux de distribution d'eau, y compris les petits réseaux. Si vous vivez dans une collectivité des Premières Nations desservie par des puits ayant moins de cinq raccordements, suivez la liste de contrôle par étape relative à l'inspection visuelle de votre puits.

Table des matières

1. Confirmer quel type de puits vous avez?

Selon la profondeur de la nappe souterraine et la nature des sols dans cette région, vous avez soit un puits foré à la sondeuse, un puits foré/creusé à la tarière ou un puits à pointe filtrante.

Puits foré à la sondeuse

  • Soutire de l'eau des aquifères en profondeur
  • Diamètre : 10 à 20 centimètres
  • Profondeur : plus de 15 mètres

Puits creusé/foré à la tarière

  • Soutire de l'eau des aquifères à faible profondeur
  • Diamètre : 60 à 120 centimètres
  • Profondeur :
    • (Puits creusé) 3 à 9 mètres
    • (Puits foré à la tarière) 9 à 15 mètres

Puits à pointe filtrante

  • Soutire de l'eau des aquifères à faible profondeur situés dans les zones sablonneuses
  • Diamètre : 2,5 à 5 centimètres
  • Profondeur : moins de 3 mètres

2. Les abords du puits

Afin de garder les abords du puits propres :

Gardez un journal de vos inspections. En complétant chaque élément de la liste de contrôle, notez toute indication d'endommagement et de réparations nécessaires. Au besoin, échangez l'information avec votre agent de la santé environnementale et publique (ASEP) et votre contrôleur communautaire de la qualité de l'eau potable (CCQEP). Veuillez à ce que les réparations soient complétées rapidement et notez la date de réparation dans votre journal d'inspection.

Communiquez avec votre centre de santé communautaire afin d'obtenir de l'information pour votre ASEP ou votre CCQEP.

3. Le couvercle de puits

Puits foré à la sondeuse

  • Inspectez le couvercle de puits pour vous assurer qu'il n'est pas endommagé ni fissuré. Dans l'affirmative, contactez un entrepreneur de puits agréé pour le remplacer ou le réparer.
  • Assurez-vous que votre puits est doté d'un couvercle à l'épreuve de la vermine. Dans la négative, contactez un entrepreneur agréé.

Les couvercles non étanches de puits peuvent être des lieux propices à la présence d'insectes et de vermine.

Puits creusé/foré à la tarière

  • Assurez-vous que votre puits creusé/foré à la tarière est, dans la mesure du possible, construit de façon à tenir les insectes et la vermine à l'écart.
  • Assurez-vous que le couvercle est fermement fixé au cuvelage
  • Assurez-vous que l'évent est bien grillagé et face au terrain. Dans la négative, contactez un entrepreneur de puits agréé pour recevoir des conseils.
  • Tenez le couvercle de puits à l'écart de la neige, des feuilles, des débris et d'autres obstacles.
  • Assurez-vous que le couvercle repose sur le cuvelage qui est hors sol (de 30 à 40 cm) et exposé en tout temps.

Votre puits doit être étanche pour protéger votre eau de puits de l'eau de surface et de la vermine indésirable.

4. Vérification du dispositif d'étanchéité annulaire

Le dispositif d'étanchéité annulaire sert de barrière à l'écoulement de l'eau de surface qui pourrait autrement se déplacer le long de la paroi extérieure du cuvelage et contaminer l'aquifère.

5. Vérification du cuvelage de puits

Des taches de rouille sur le cuvelage de puits pourraient laisser des trous près de la surface du sol où l'écoulement peut s'infiltrer dans le puits et contaminer l'eau souterraine.

Liens connexes

Date de modification :