Une femme métisse s'est taillé une place dans le domaine de l'ingénierie

Chennoa Tracey au travail en Saskatchewan.

Chennoa Tracey est une jeune femme métisse qui a obtenu un diplôme en génie mécanique à l'Université de la Saskatchewan. Aujourd'hui, elle est une fière professionnelle des sciences, technologie, ingénierie et mathématiques. Elle travaille pour le Conseil de recherches de la Saskatchewan à titre d'ingénieure adjointe.

Chennoa a travaillé fort pour atteindre ses objectifs, mais elle attribue également sa réussite professionnelle à l'Institut Gabriel Dumont. Ce dernier est un organisme responsable de la mise en application de la Stratégie de formation pour les compétences et l'emploi destinée aux Autochtones qui met en place et exécute des programmes et des services d'éducation adaptés aux Métis.

Dans le cadre du programme de formation et d'emploi d'été pour étudiants de l'Institut Gabriel Dumont, Chennoa a été dirigée vers le Programme de mentorat pour les Autochtones du Conseil de recherches de la Saskatchewan, ce qui lui a permis de rencontrer son mentor, Sheldon. Pendant 2 stages d'été, Sheldon a accompagné Chennoa pour lui donner des conseils et lui fournir un appui, faisant ainsi passer sa formation et son expérience professionnelle à un niveau supérieur.

Chennoa encourage les autres à communiquer avec l'Institut Gabriel Dumont car, comme elle l'explique, « ils aident les Métis à maintenir un lien avec leur histoire et à rester unis entre eux, comme devrait l'être toute communauté. Ils m'ont également aidée à préparer mon curriculum vitae, à obtenir des entrevues et un emploi permanent dans mon domaine d'études. Et je m'en sors mieux que prévu. Je me considère très chanceuse. »

Selon ses collègues, Chennoa est un atout pour le Conseil de recherches de la Saskatchewan compte tenu de sa volonté et de son intérêt d'acquérir et d'appliquer de nouvelles compétences en analyses techniques.

Elle conseille aux jeunes femmes qui envisagent de faire carrière dans les sciences, technologie, ingénierie et mathématiques de « toujours chercher des occasions, de ne pas se décourager et de trouver un moyen d'atteindre leur but ».

En mai 2019, après la tenue de consultations auprès de groupes autochtones, la Stratégie de formation pour les compétences et l'emploi destinée aux Autochtones a été remplacée par le Programme de formation pour les compétences et l'emploi destiné aux Autochtones. Ce nouveau programme comporte 4 stratégies distinctes liées au marché du travail pour les Premières Nations, les Inuit, les Métis et les Autochtones vivant en milieu urbain ou non-affiliés. Le gouvernement du Canada et ses partenaires autochtones travaillent ensemble pour réduire de moitié l'écart de compétences entre les Autochtones et les non-Autochtones et de 25 % l'écart entre les taux d'emploi. Depuis le lancement de la stratégie, plus de 481 000 personnes ont bénéficié des services offerts et plus de 159 000 d'entre elles ont trouvé un emploi.

Date de modification :