Création de logements innovateurs dans la Première Nation des Tla-o-qui-aht

Photo : Première Nation des Tla-o-qui-aht

La Première Nation des Tla-o-qui-aht en Colombie-Britannique, dont la population ne cesse de croître et les options sont limitées en matière de logement, ont transformé des conteneurs d'expédition en logement locatifs.

« Notre main-d'œuvre Tla-o-qui-aht a acquis la capacité de construire avec succès ces magnifiques maisons, et nous sommes très fiers de leurs réalisations », a déclaré le chef par intérim, Terry Dorward. Située sur la côte ouest de l'île de Vancouver, à Tofino, en Colombie-Britannique, la Première Nation des Tla-o-qui-aht compte environ 1 200 membres, dont moins de 400 vivent dans la réserve. La Première Nation des Tla-o-qui-aht, dont la population ne cesse de croître et les options sont limitées en matière de logement, ont trouvé une solution novatrice. La communauté s'est associée à Services aux Autochtones Canada (SAC) pour transformer plusieurs conteneurs d'expédition en 21 logements locatifs (16 studios et 5 maisons familiales). Ces nouvelles habitations pourront loger des membres de la Première Nation et des travailleurs saisonniers au sein de la communauté.

En plus du logement, ce projet a créé des emplois et des possibilités de développement économique pour la Première Nation. La Première Nation des Tla-o-qui-aht a formé sa propre main-d'œuvre et ses membres dans le cadre d'un programme de menuiserie au Collège North Island, parrainé par SAC et la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). « Ce nouveau complexe domiciliaire s'inscrit dans la planification stratégique économique de la Première Nation des Tla-o-qui-aht visant à fournir des logements à nos travailleurs et à produire les revenus dont nous avons tant besoin, » a expliqué le chef Dorward.

Le complexe domiciliaire novateur de logements-conteneurs de la Première Nation des Tla-o-qui-aht a été présenté comme un exemple de réussite à d'autres communautés et a fait l'objet d'une importante couverture médiatique en raison de son approche unique pour résoudre les problèmes de logement dans les réserves.

Une infrastructure fiable, comme le logement, est l'une des principales priorités du gouvernement du Canada. Le gouvernement du Canada fait des investissements importants et collabore avec les Premières Nations pour améliorer le logement et réduire le surpeuplement dans les réserves. En Colombie-Britannique, les Premières Nations peuvent présenter une demande de financement du logement dans le cadre de la Nouvelle approche à l'égard du soutien au logement de SAC. Pour ce complexe domiciliaire, SAC a versé 1,5 million de dollars et la SCHL, 905 000 $.

Date de modification :