La protection contre les incendies dans les communautés des Premières Nations

Apprenez-en davantage sur le financement de la protection contre les incendies dans les réserves.

Sur cette page

Les feux de forêt dans les communautés des Premières Nations

Les feux de forêt sont un danger naturel qui peut poser des risques pour les communautés des Premières Nations. Les services d'intervention en cas d'incendie relèvent des organisations de gestion des urgences provinciales et territoriales. Pour savoir quoi faire en cas de feu de forêt ou pour connaître le niveau de risque dans votre région, visitez la page Aperçu des feux de forêt.

Chaque année, Services aux Autochtones Canada (SAC) consacre 16,5 millions de dollars aux services de gestion des feux de forêt et offre un soutien financier pour la prévention et l'atténuation aux Premières Nations de tout le pays.

Dans le budget de 2019, le gouvernement a annoncé une somme de 47,7 millions de dollars sur 5 ans, à compter de l'exercice de 2019 à 2020, pour élargir les programmes Intelli-feu dans les réserves et ainsi renforcer la capacité des Premières Nations de gérer des feux de forêt. Cette mesure contribuera à accroître la résilience communautaire des Premières Nations face à cette menace sans cesse grandissante. Apprenez-en davantage sur le programme Intelli-feu et la présentation de demande de financement.

De plus, le budget de 2022 a annoncé 39,2 millions de dollars sur 5 ans, à compter de l'exercice de 2022 à 2023, pour soutenir l'équipement et la formation en matière de lutte contre les incendies en milieu périurbain dans les communautés des Premières Nations.

Financement de la sécurité-incendie

La sécurité-incendie est un service essentiel qui peut faire la différence entre la vie et la mort. Les services offerts comprennent :

Les conseils de bande des Premières Nations gèrent les services de protection contre les incendies dans les réserves. SAC fournit chaque année aux Premières Nations un financement qui peut être utilisé pour les services de sécurité-incendie ainsi que pour l'assurance-incendie. Le niveau de financement est déterminé par des formules régionales qui prennent en compte un certain nombre de facteurs tels que :

Les conseils de bande des Premières Nations peuvent utiliser ces fonds pour assurer le fonctionnement de leur propre caserne ou pour conclure un marché de services avec les communautés voisines. Certaines Premières Nations peuvent choisir d'affecter les fonds destinés à la sécurité-incendie à d'autres priorités.

Si une Première Nation choisit de passer un marché avec une communauté voisine, il lui incombe de gérer cette entente. Les Premières Nations qui passent un marché avec une municipalité locale ou qui concluent des accords avec des organismes provinciaux peuvent aussi avoir accès aux services 9-1-1.

Entre 2016 et 2023, SAC a fourni en moyenne 48,3 millions de dollars par an pour les services de protection contre les incendies. Cela comprend :

Les conseils de bande des Premières Nations peuvent demander un financement pour des investissements en capital ou pour la formation des pompiers dans le cadre de leur Plan d'investissement dans l'infrastructure des Premières Nations.

Chaque année, SAC verse également des fonds à Conseil national autochtone de la sécurité-incendie pour lui permettre d'organiser des activités de sensibilisation et de formation, notamment, le Concours national des pompiers

La Stratégie de protection des Premières Nations contre les incendies, de 2023 à 2028

La Stratégie de protection des Premières Nations contre les incendies, de 2023 à 2028 est la première stratégie élaborée conjointement par l'Assemblée des Premières Nations (APN) et Services aux Autochtones Canada (SAC). Elle a été présentée lors du rassemblement inaugural des premiers intervenants de l'APN, du 17 au 19 mai 2023.

La stratégie reflète également les contributions des organisations techniques des Premières Nations, des conseils tribaux, des dirigeants des Premières Nations, Le Conseil national autochtone de la sécurité-incendie et d'autres professionnels des services d'incendie.

La stratégie de 2023 à 2028 s'appuie sur les stratégies précédentes élaborées de 2010 à 2015 et de 2016 à 2021. Elle les développe de 3 manières :

La stratégie favorise également l'utilisation d'équipements de sécurité-incendie qui ont fait leurs preuves et dont on sait qu'ils sauvent des vies, comme les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, les extincteurs et les systèmes d'arrosage à domicile. Voici d'autres exemples de ce dont la stratégie fait la promotion :

Pour l'exercice de 2023 à 2024, SAC a annoncé un nouveau financement de 10 millions de dollars pour répondre aux besoins communautaires. Il s'agit d'une mesure immédiate que le gouvernement prend pour appuyer les objectifs de la Stratégie de protection contre les incendies. Les initiatives couvertes comprendront l'éducation et la prévention, l'installation de détecteurs de fumée, les inspections des bâtiments non financés par SAC, la formation des pompiers et les projets de communication des services d'incendie.

Concours national des pompiers

Parrainé par SAC et organisé par le Conseil national autochtone de la sécurité-incendie, le Concours national des pompiers est un événement annuel qui vise à souligner le travail des pompiers des Premières Nations et à approfondir la formation de ces derniers.

Chaque été, des équipes de pompiers des Premières Nations de partout au Canada participent à des compétitions régionales dans l'espoir de se qualifier pour le concours national. Les équipes gagnantes de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Ontario, du Québec, du Nunavut et de la région de l'Atlantique ont ensuite l'occasion de mettre en valeur leurs talents et leurs habiletés lors du concours national.

Pendant le concours national, les équipes s'affrontent dans divers défis, comme le roulage de boyau d'incendie, des exercices de raccordement rapide et le remplacement d'un tuyau perforé. Tout au long du concours, les participants assistent aussi à des séances de formation afin d'améliorer leurs compétences.

Le Concours national des pompiers offre l'occasion de montrer de nouvelles techniques et technologies de lutte contre les incendies, de mettre en commun les pratiques exemplaires des communautés et de renforcer la sensibilisation en matière de prévention des incendies.

Apprenez-en davantage sur le Concours national des pompiers 2022.

Conseil national autochtone de la sécurité-incendie, anciennement appelé Projet du Bureau du commissaire autochtone aux incendies

Le budget de 2019 prévoyait 9,97 millions de dollars pour soutenir le projet de Bureau du commissaire autochtone des incendies (BCAI). Le 7 mai 2020, le projet du BCAI est devenu le Conseil national autochtone de la sécurité-incendie à la suite des conseils formulés par le comité consultatif national associé au projet conformément aux commentaires des communautés autochtones et des parties prenantes.

Le Conseil national autochtone de la sécurité-incendie se concentre sur l'exécution de programmes et la prestation de mesures de soutien favorisant leurs capacités, la recherche, les systèmes de signalement des incidents, la prévention des incendies et la sensibilisation du public dans les communautés des Premières Nations intéressées.

SAC a renouvelé son soutien financier au Conseil national autochtone de la sécurité-incendie en 2022 pour un montant de 3,38 millions de dollars sur deux ans.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. N'incluez pas de renseignements personnels (téléphone, courriel, NAS, renseignements financiers, médicaux ou professionnels)
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :