La protection contre les incendies dans les communautés des Premières Nations

Apprenez-en davantage sur le financement de la protection contre les incendies dans les réserves.

Sur cette page

Les feux de forêt dans les communautés des Premières Nations

Les feux de forêt sont un danger naturel qui peut poser des risques pour les communautés des Premières Nations. Les services d'intervention en cas d'incendie relèvent des organisations de gestion des urgences provinciales et territoriales. Pour savoir quoi faire en cas de feu de forêt ou pour connaître le niveau de risque dans votre région, visitez la page Feux de friches.

Chaque année, Services aux Autochtones Canada (SAC) consacre 16,5 millions de dollars aux services de gestion des feux de forêt et offre un soutien financier pour la prévention et l'atténuation aux Premières Nations de tout le pays.

Dans le budget de 2019, le gouvernement a annoncé une somme de 47,7 millions de dollars sur 5 ans, à compter de l'exercice de 2019 à 2020, pour élargir les programmes Intelli-feu dans les réserves et ainsi renforcer la capacité des Premières Nations de gérer des feux de forêt. Cette mesure contribuera à accroître la résilience communautaire des Premières Nations face à cette menace sans cesse grandissante. Apprenez-en davantage sur le programme Intelli-feu et la présentation de demande de financement.

Financement de la sécurité-incendie

La sécurité-incendie est un service essentiel qui peut faire la différence entre la vie et la mort. Les services offerts comprennent :

Les conseils de bande des Premières Nations gèrent les services de protection contre les incendies dans les réserves. SAC fournit chaque année aux Premières Nations un financement qui peut être utilisé pour les services de sécurité incendie ainsi que pour l'assurance-incendie. Le niveau de financement est déterminé par des formules régionales qui prennent en compte un certain nombre de facteurs tels que :

Les conseils de bande des Premières Nations peuvent utiliser ces fonds pour assurer le fonctionnement de leur propre caserne ou pour conclure un marché de services avec les communautés voisines. Si une Première Nation choisit de passer un marché avec une communauté voisine, il lui incombe de gérer cette entente. Les Premières Nations qui passent un marché avec une municipalité locale peuvent aussi avoir accès aux services 9-1-1.

Les Premières Nations ont également la possibilité d'affecter les fonds destinés à la sécurité incendie à d'autres priorités. Pour voir les sommes que chaque Première Nation prévoit consacrer à la sécurité incendie, veuillez consulter les Plans et rapports d'investissement dans l'infrastructure des Premières Nations.

Entre les exercices financiers de 2016 à 2017 et de 2020 à 2021, SAC a fourni en moyenne 37,3 millions de dollars par an pour les services de protection contre les incendies. Cela comprend :

Chaque année, SAC verse également des fonds à l'Association des pompiers autochtones du Canada (APAC) pour lui permettre d'organiser des activités de sensibilisation et de formation, notamment, le Concours national des pompiers et le Concours national d'affiches sur la sécurité-incendie.

Stratégie commune de protection des Premières Nations contre les incendies

En avril 2016, Affaires autochtones et du Nord Canada, maintenant appelé Services aux Autochtones Canada et l'APAC ont annoncé la mise en œuvre d'une nouvelle version de la stratégie quinquennale commune de protection des Premières Nations contre les incendies en insistant sur l'importance d'une collaboration accrue entre le ministère et l'association.

La Stratégie de protection des Premières Nations contre les incendies de 2010 à 2015 a amené certains progrès en ce qui concerne la réduction des risques liés aux incendies. Néanmoins, le ministère et l'APAC ont reconnu la nécessité d'établir une approche plus ciblée pour :

Pour en savoir davantage, consultez la page Stratégie commune de protection des Premières Nations contre les incendies (de 2016 à 2021).

SAC collabore actuellement avec l'Assemblée des Premières Nations et d'autres partenaires autochtones, ainsi qu'avec des organisations d'experts en incendie pour co-élaborer une nouvelle stratégie de protection contre les incendies.

Concours national des pompiers

Parrainé par SAC et organisé par l'APAC, le Concours national des pompiers est un événement annuel qui vise à souligner le travail des pompiers des Premières Nations et à approfondir la formation de ces derniers.

Chaque été, des équipes de pompiers des Premières Nations de partout au Canada participent à des compétitions régionales dans l'espoir de se qualifier pour le concours national. Les équipes gagnantes de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Ontario, du Québec, du Nunavut et de la région de l'Atlantique ont ensuite l'occasion de mettre en valeur leurs talents et leurs habiletés lors du concours national.

Pendant le concours national, les équipes s'affrontent dans divers défis, comme le roulage de boyau d'incendie, des exercices de raccordement rapide et le remplacement d'un tuyau perforé. Tout au long du concours, les participants assistent aussi à des séances de formation afin d'améliorer leurs compétences.

Le Concours national des pompiers offre l'occasion de montrer de nouvelles techniques et technologies de lutte contre les incendies, de mettre en commun les pratiques exemplaires des communautés et de renforcer la sensibilisation en matière de prévention des incendies.

Apprenez-en davantage sur le Concours national des pompiers 2021.

Conseil national autochtone de la sécurité-incendie, anciennement appelé Projet du Bureau du commissaire autochtone aux incendies

Le budget de 2019 prévoyait 9,97 millions de dollars pour soutenir le projet de Bureau du commissaire autochtone des incendies (BCAI). Le 7 mai 2020, le projet du BCAI est devenu le Conseil national autochtone de la sécurité-incendie à la suite des conseils formulés par le comité consultatif national associé au projet conformément aux commentaires des communautés autochtones et des parties prenantes.

Le Conseil national autochtone de la sécurité-incendie se concentre sur l'exécution de programmes et la prestation de mesures de soutien favorisant leurs capacités, la recherche, les systèmes de signalement des incidents, la prévention des incendies et la sensibilisation du public dans les communautés des Premières Nations intéressées.

Date de modification :