Recherche

Lever les avis à long terme sur la qualité de l’eau potable

Tous les résidents du Canada devraient avoir accès à de l'eau potable salubre et sécuritaire. Le gouvernement du Canada collabore avec les communautés des Premières Nations pour :

Nouvelles récentes

Avis sur la qualité de l'eau potable à long terme récemment ajoutés

Première Nation des Anishnaabeg de Naongashiing (Ont.) au 15 février 2020

Un avis concernant la qualité de l’eau potable dans la Première Nation des Anishnaabeg de Naongashiing, qui est reliée au réseau public de distribution de l’eau de Big Island, est considéré comme un avis à long terme depuis le 15 février 2020, puisqu’il est en vigueur depuis plus de 12 mois. L’avis est entré en vigueur en février 2019 à la suite d’une évaluation technique qui a déterminé que l’usine de traitement des eaux ne respecte pas les exigences minimales en matière de traitement. Avec l’appui de SAC, la Première Nation s’apprête à embaucher un expert-conseil qualifié en conception pour déterminer les améliorations à apporter à l’installation afin de régler ce problème.

Première Nation Nigigoonsiminikaaning (Ont.) au 5 février 2020

Un avis concernant la qualité de l’eau potable en vigueur pour la Première Nation nigigoonsiminikaaning relativement au système public de distribution d’eau de Nigigoonsiminikaaning est devenu un avis à long terme le 5 février 2020, après avoir été en vigueur pendant plus de 12 mois. L’avis a été émis en février 2019 comme mesure de précaution pendant que des mises à niveau étaient réalisées à l’usine de traitement d’eau. Durant cette mise à niveau, plusieurs étapes du processus de traitement ont dû être contournées temporairement. Les mises à niveau sont terminées, mais des niveaux élevés de turbidité (eau trouble) ont été décelés lors des essais de rendement. Avec l’aide de Services aux Autochtones Canada, la Première Nation travaille avec l’expert-conseil en conception, l’entrepreneur et le fournisseur en matière de traitement de l’eau à trouver une solution.

Première Nation Fort Severn (Ont.) au 4 février 2020

Un avis concernant la qualité de l’eau potable en vigueur pour la Première Nation de Fort Severn relativement au système public de distribution d’eau de Fort Severn est devenu un avis à long terme le 4 février 2020, après avoir été en vigueur pendant plus de 12 mois. L’avis a été émis en février 2019, car la turbidité (eau trouble) après traitement dépassait les exigences réglementaires. Cet avis a été prolongé à l’automne 2019 en raison d’une fuite importante du système de distribution. Avec l’aide de Services aux Autochtones Canada, la Première Nation et le centre de gestion de l’eau et des eaux usées de Keewaytinook Okimakanak ont réparé les fuites du système de distribution et s’emploient à stabiliser les activités de l’usine de traitement d’eau et à assurer une surveillance de la qualité de l’eau.

Première Nation des Chippewas de Nawash (Ont.) au 21 janvier 2020

Un avis concernant la qualité de l’eau potable en vigueur pour la Première Nation des Chippewas de Nawash, en Ontario, est devenu un avis à long terme le 21 janvier 2020, après avoir été en vigueur pendant plus de 12 mois. L’avis est entré en vigueur en janvier 2019 en raison de systèmes de traitement et de désinfection inadéquats. Services aux Autochtones Canada (SAC) travaille actuellement avec la Première Nation pour faire avancer la phase de conception détaillée de la construction d’une nouvelle usine de traitement de l’eau et de la modernisation du réseau de distribution. Avec le soutien de SAC, la Première Nation a engagé un consultant en ingénierie pour commencer ce travail, ainsi que pour examiner les possibilités de solution provisoire qui permettrait de résoudre plus rapidement l’avis concernant la qualité de l’eau potable.

Avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme récemment levés

Première Nation Lac Seul (Ontario), au 7 janvier 2020

La Première Nation Lac Seul, en Ontario, a levé un avis à long terme concernant la qualité de l’eau potable du système public de Kejick Bay le 7 janvier 2020. L'avis concernant la qualité de l'eau potable, en vigueur depuis février 2003, a été levé après l'achèvement d'une nouvelle station de traitement de l'eau dans la communauté.

Autres nouvelles

Bilan de janvier 2020 des progrès réalisés liés aux avis concernant la qualité de l'eau potable des réseaux publics dans les réserves

Progrès accomplis en vue de lever les avis à long terme sur la qualité de l'eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves

l'Engagement : Mettre fin à tous les avis sur la qualité de l'eau potable à long terme touchant des réseaux publics dans les réserves
Description des progrès accomplis en vue de lever les avis à long terme sur la qualité de l'eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves en date du 15 février 2020 :
  • Tous les avis à long terme sur la qualité de l'eau potable touchant les systèmes publics dans les réserves seront levés d'ici mars 2021.
  • 88 avis à long terme sur la qualité de l'eau potable levés depuis novembre 2015.
  • 61 avis à long terme toujours en vigueur.
  • Projets en cours ou achevés au 30 septemre 2019 :
    • 441 projets visant à réparer, moderniser ou construire des infrastructures;
    • 59 initiatives de soutien;
    • 74 études de faisabilité et projets à l’étape de la conception.

Avis sur la qualité de l'eau potable à long terme touchant des systèmes publics dans les réserves

Description des avis sur la qualité de l'eau potable à long terme touchant des systèmes publics dans les réserves

Ce graphique linéaire illustre le nombre d'avis sur la qualité de l'eau potable à long terme en vigueur entre novembre 2015 et le 15 février 2020 et le nombre prévu d'avis sur la qualité de l'eau potable à long terme qui seront en vigueur à la fin décembre et de juin de chaque année civile, de 2018 à 2021. Il décrit également le nombre projeté de maisons et de bâtiments communautaires touchés par un avis à long terme.

  • En novembre 2015, il y avait 105 avis sur la qualité de l'eau potable à long terme touchant les systèmes publics dans les réserves.
  • En date du 15 février 2020, 61 avis sur la qualité de l'eau potable à long terme étaient en vigueur pour les systèmes publics dans les réserves.
  • D'ici la fin juin 2020, il est prévu qu'il y aura 40 avis sur la qualité de l'eau potable à long terme touchant les systèmes publics dans les réserves. Environ 2 306 résidences et 140 bâtiments communautaires desservis par des systèmes publics seront touchés par un avis à long terme.
  • D'ici la fin décembre 2020, il est prévu qu'il y aura 11 avis sur la qualité de l'eau potable à long terme touchant les systèmes publics dans les réserves. Environ 979  résidences et 53 bâtiments communautaires desservis par des systèmes publics seront touchés par un avis à long terme.
  • En mars 2021, il est prévu qu'il n'y aura aucun avis sur la qualité de l'eau potable à long terme touchant les systèmes publics dans les réserves.

Appuyer l'infrastructure essentielle

Le gouvernement du Canada collabore avec les Premières Nations afin de répondre aux besoins en matière de santé et de sécurité, de veiller à l'exploitation et à l'entretien adéquats des installations et de s'assurer que des avis à court terme ne se transforment pas en avis à long terme.

Mettre fin à un avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme est une tâche souvent complexe, qui comporte de multiples étapes. Voici des exemples de mesures à prendre pour régler un problème lié à l'eau ou aux eaux usées :

En moyenne, il faut entre 3 et 4 ans pour mettre en place un nouveau réseau de traitement de l'eau. Consultez la page Cycle de vie d'un projet d'infrastructure communautaire pour les Premières Nations.

Explorez la carte pour connaître les faits saillants des efforts en cours partout au Canada

Le gouvernement du Canada collabore avec les Premières Nations afin de lever les avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme (AQEP LT). Dans le tableau ci-dessous, « AQEP LT » renvoie aux avis qui sont en vigueur depuis 12 mois ou plus. SAC finance les systèmes d'eau potable publics qui comptent au moins 5 branchements résidentiels pour des résidences occupées toute l'année. SAC verse aussi des fonds pour les systèmes d'eau potable publics qui alimentent des installations publiques qu'il finance. Ces systèmes d'eau potable sont gérés et exploités par la bande, par une entité de services publics appartenant à la bande ou par un tiers indépendant qualifié œuvrant sous contrat.

Visitez la page Avis à long terme pour des systèmes d'eau situés au sud du 60e et qui ne reçoivent pas de soutien financier du gouvernement du Canada.

Chargement...

Légende

Résultats
AQEP à long terme touchant un système public levés depuis novembre 2015 grâce à l'aide financière de SAC AQEP à long terme en vigueur touchant un système pour lequel la levée de l'AQEP est soutenue financièrement par SAC

Catégorie Région Première Nation Nom du système d'eau potable Type d'avis Date d'émission de l'avis Avis à long terme depuis Date de levée/ date visée Population Étape du projet Action
 
Date de modification :