Le coronavirus (COVID-19) et les communautés autochtones

Le gouvernement du Canada aide les communautés des Premières Nations et des Inuits à se préparer aux urgences liées aux maladies transmissibles, y compris aux grippes pandémiques et aux maladies infectieuses émergentes comme le nouveau coronavirus (maintenant appelé COVID-19), ainsi qu'à les surveiller et à y répondre.

Mises à jour

Visitez la page Mise à jour sur l'éclosion du gouvernement du Canada pour obtenir des renseignements précis sur les symptômes, le traitement, la prévention et les risques associés au nouveau coronavirus.

Le 18 mars 2020, en réponse à la pandémie de la COVID-19, le gouvernement du Canada a annoncé le Fonds de soutien aux communautés autochtones dans le cadre du Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19.

Sur cette page

Comment se protéger contre l'infection

L'Agence de la santé publique du Canada dispose des recommandations les plus récentes, qui peuvent être consultées à la page Prévention du coronavirus.

Pratique de lavage des mains et avis concernant la qualité de l'eau potable

Si votre communauté fait l'objet d'un avis d'ébullition de l'eau ou d'un avis de ne pas boire, vous devez quand même utiliser votre eau pour vous laver les mains avec de l'eau et du savon ainsi que pour votre hygiène personnelle. Les nourrissons et les jeunes enfants doivent être lavés à l'éponge afin d'éviter d'avaler accidentellement de l'eau.

Si vous faites l'objet d'un avis de non-utilisation, votre eau n'est pas sûre pour une quelconque utilisation. Utilisez de l'eau en bouteille avec du savon ou un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d'alcool pour vous laver les mains.

Si vous n'avez pas accès à l'eau courante, lavez-vous les mains dans un grand bol et jetez l'eau du bol de lavage de mains après chaque utilisation individuelle.

Comment être prêt

L'Agence de la santé publique du Canada dispose des recommandations les plus récentes pour les communautés éloignées ou isolées, qui peuvent être consultées à la page Préparation.

Quoi faire si vous êtes malade

  1. Vérifiez vos symptômes. Les symptômes du coronavirus peuvent comprendre : fièvre, toux et difficultés respiratoires.
  2. Déterminez votre risque de contracter un coronavirus.
  3. Limitez les contacts avec les autres et évitez les situations telles que les réunions sociales, le travail, l'école, les garderies, les soins de santé et les résidences pour personnes âgées.
  4. Évitez les personnes souffrant de maladies chroniques, les personnes dont le système immunitaire est affaibli et les personnes âgées.
  5. Communiquez avec l'établissement de santé de votre région afin de déclarer vos symptômes et tout antécédent d'exposition. Des conseils vous seront donnés sur les étapes à suivre.

Comment nous nous sommes préparés

Depuis 2014, SAC :

SAC a communiqué avec les régions pour examiner les processus en place afin de les réapprovisionner en équipement de protection individuelle, au besoin. En date du 25 mars 2020, SAC a expédié ou livré 170 équipements de protection individuelle, dont 32 sont en voie d'être acheminés.

SAC a aussi préparé et diffusé pour la radio, des annonces d'intérêt public concernant la COVID-19 dans 20 langues autochtones.

Quelles sont les mesures de protection de SAC contre les dangers pour la santé publique

SAC travaille en étroite collaboration avec l'Agence de la santé publique du Canada, d'autres ministères du gouvernement du Canada, les gouvernements provinciaux et territoriaux, ainsi que des partenaires autochtones pour veiller à la santé et à la sécurité des peuples autochtones. Il aide notamment les partenaires autochtones à intervenir en cas de menaces pour la santé publique.

Composé de coordonnateurs régionaux de la gestion des urgences sanitaires, d'infirmières régionales spécialisées dans les maladies transmissibles et de médecins-hygiénistes régionaux, le réseau de SAC conseille et soutient les communautés des Premières Nations et dirige les préparatifs et les interventions d'urgence en matière de santé publique, selon les besoins.

SAC emploie directement des infirmières spécialisées en santé publique et en soins primaires dans de nombreuses communautés des Premières Nations. Les agents de santé environnementale et publique jouent également un rôle important dans la gestion des urgences sanitaires.

Dans les territoires, les soins de santé primaires relèvent de la responsabilité des gouvernements territoriaux. SAC collabore de près avec les partenaires des Premières Nations et des Inuit, de même qu'avec les gouvernements territoriaux, pour se préparer à la lutte contre la COVID 19 et de prendre des mesures à cet égard. De plus, il sera en mesure de fournir rapidement un soutien de capacité de pointe au besoin.

En ce qui concerne les mesures de préparation et d'intervention dans les collectivités métisses, les principales directives et mesures de soutien seront fournies par le gouvernement provincial.

Mesures prises par le gouvernement du Canada pour soutenir les communautés autochtones

Bien qu'en général, les gouvernements provinciaux et territoriaux soient responsables de fournir les services de soins de santé directs aux Canadiens, le gouvernement du Canada veille à ce que des mesures efficaces et bien coordonnées soient en place pour atténuer les répercussions de la COVID 19.

Le gouvernement du Canada a affecté des ressources à l'intervention à l'égard de l'urgence de santé publique, y compris dans les communautés inuites. Votre communauté n'a pas besoin de déclarer l'état d'urgence pour avoir accès au soutien nécessaire pour contrôler la propagation de la COVID-19.

Nous avons aussi créé un guide pour aider les communautés des Premières Nations à obtenir de l'aide :

Nous continuerons à recevoir des rétroactions et à fournir des consignes et un soutien aux communautés.

Services et programmes existants

Le gouvernement du Canada met en place les mesures nécessaires pour assurer la continuité des services essentiels aux Canadiens.

Alors que les activités non essentielles seront réduites, SAC maintiendra tous les services essentiels, tels que :

  • les soins de santé primaires et les services de protection de la santé;
  • les services de santé non assurés;
  • les mesures de gestion des urgences;
  • le principe de Jordan;
  • Soutenir les enfants inuits;
  • les services à l'enfance et à la famille;
  • la gestion des établissements de santé;
  • le financement des services de proximité tels que l'aide au revenu;
  • toute opération nécessaire pour maintenir la sécurité sur un site d'assainissement de l'environnement.

Inondations et incendies

Les situations d'urgence peuvent être plus complexes pendant une pandémie. SAC continuera à aider les Premières Nations à faire face aux catastrophes naturelles, telles que les inondations et les incendies.

En cas de situation d'urgence, nous invitons les dirigeants autochtones à communiquer avec nous dès que possible afin que nous puissions travailler ensemble pour mettre à jour et adapter les plans d'intervention en fonction des besoins.

Avec qui communiquer pour obtenir de plus amples renseignements ou de l'aide

Gouvernement du Canada : Agence de la santé publique du Canada pour des informations sur la
COVID-19

Ligne sans frais : 1-833-784-4397
Courriel : phac.info.aspc@canada.ca

Médecins régionaux

Colombie-Britannique
First Nations Health Authority
Courriel : COVID19needs@fnha.ca

Alberta
Dr Wadieh Yacoub, Services aux Autochtones Canada
Courriel : wadieh.yacoub@canada.ca

Saskatchewan
Dr Ibrahim Khan, Services aux Autochtones Canada
Courriel : ibrahim.khan@canada.ca

Northern Inter Tribal Health Authority
Dr Dubuka
Courriel : nndubuka@nitha.com

Manitoba
Dr Michael Routledge, Services aux Autochtones Canada
Courriel : michael.routledge@canada.ca

Ontario
Dr Maurica Maher, Services aux Autochtones Canada
Courriel : maurica.maher@canada.ca

Québec
Richard Budgell, Services aux Autochtones Canada
Courriel : richard.budgell@canada.ca

Région de l'Atlantique
Dr Eilish Cleary, Services aux Autochtones Canada
Courriel : eilish.cleary@canada.ca

Si vous êtes un résident des territoires, communiquez avec les autorités régionales de la santé de votre territoire.

Date de modification :